Évolution de la balance et du pèse-personne

La balance, la bascule, le pèse-colis, le dynamomètre de pesée, la plateforme de pesée, le pèse-personne sont des appareils utilisés pour mesurer les poids.

Les avantages d’une balance

La balance et le pèse-personne sont des objets indispensables dans une maison, car ils permettent :

De vérifier le poids des denrées achetées, d’évaluer la proportion de déchets de chaque aliment, d’apprécier ainsi leur valeur réelle en fonction de leur valeur d’achat.

De peser toutes substances utilisées pour les préparations culinaires, éventuellement les régimes de chacun des membres de la famille.

D’apprécier le poids des légumes et fruits récoltés au jardin potager.

De suivre la courbe d’évolution du poids de l’enfant et par conséquent, son état de santé.

Enfin, d’effectuer des pesées diverses ressortissant aux activités ménagères (poids des lettres et colis, poids individuels, etc.).

Ce sont des appareils de précision auxquels on demande deux qualités essentielles : la justesse et la sensibilité.

La justesse :

Une balance à plateau est juste lorsqu’elle conserve, si l’on place sur chacun des plateaux des corps de même poids, la même position d’équilibre qu’à vide. Et si elle est électronique, elle doit indiquer la même valeur digitale.

La sensibilité :

Elle est sensible lorsque la plus petite surcharge possible modifie la position d’équilibre ou la valeur affichée.

Réunissant ces qualités de fonctionnement, on doit choisir, chaque fois que cela est possible, un appareil robuste construit avec des matériaux faciles à entretenir, d’un volume d’encombrement aussi réduit que possible et d’une portée minimum de 5 kg pour une famille de trois à six personnes.

Différentes sortes de balances.

Les balances utilisées couramment dans le ménage appartiennent à quatre types :

  • La balance à bras égaux, dite balance Roberval (très peu utilisée actuellement).
  • La balance à bras inégaux, ou balance romaine (très peu utilisée actuellement).
  • La balance automatique, dont la position d’équilibre est assurée par un contrepoids ou par une lame de ressort lorsqu’il s’agit d’appareils effectuant de petites pesées.
  • La balance électronique dont l’évaluation de la charge est effectuée par un capteur de pression et traitée électroniquement.

Un peu d’histoire !

Balance Roberval

Elle se présente extérieurement avec un bâti de fonte ou de métal laqué ou émaillé d’où sortent deux tiges métalliques supportant deux plateaux semblables de cuivre, d’aluminium ou de métal chromé. Elle est d’une utilisation simple. La pesée s’effectue à l’aide de poids en laiton, en cuivre ou en fonte. Elle peut avoir une portée de 1, 5, 10 ou 15 kg. Les volumes d’encombrement sont variables suivant la portée de chaque balance. Les poids de cuivre ou de laiton utilisés par cette balance vont de 1 g à 1 kg, et sont logés ordinairement dans un bloc de bois qui souvent trouve sa place dans le bâti même de la balance. Les poids de fonte utilisés couramment par l’utilisateur vont de 50 g à 5 kg.

Pèse-lettre, pèse-produit ou pèse-régime.

Dans ces balances, l’un des bras de fléau porte un plateau ou une coupe, l’autre forme aiguille se déplaçant devant une graduation. Le pèse-régime est souvent plus ou moins précis.

Dans ces balances, l’un des bras de fléau porte un plateau ou une coupe, l’autre forme aiguille se déplaçant devant une graduation. Le pèse-régime est souvent plus ou moins précis.

Balance romaine.

balance

La balance romaine commune est constituée par un grand fléau séparé en deux bras inégaux. Le plus petit supporte un plateau ou un simple crochet, sur le plus grand, gradué en poids, glisse un curseur. L’équilibre est assuré par le déplacement du curseur, et la lecture du poids se fait sur la tige. La balance romaine de ménage se présente avec un bâti de fonte émaillée supportant un plateau émaillé ou en acier inoxydable. Deux curseurs se déplacent le long des fléaux pour donner la mesure des poids de cette balance. Sa portée est de 3,5 ou 10 kg. Son volume d’encombrement est très réduit, mais le maniement des curseurs demande certaines précautions. On utilise également dans le ménage une petite bascule romaine de faible encombrement dont les portées sont de 20 à 50 kg.

Balance de ménage à curseur

Elle se présente avec un seul plateau, elle évite la manipulation des poids mobiles.

Balance automatique

La balance automatique de ménage se compose d’un bâti de fonte supportant un plateau. Sa portée est de 5 kg. La lecture des poids se fait directement sur un cadran.

Pour le pèse-régime

La petite bascule pour salle de bains (dynamomètre) sont également des balances automatiques.

Signalons que toutes les formes des balances précédentes peuvent être utilisées pour la pesée du bébé.

Indépendamment de celles qui sont conçues spécialement pour cet usage, on peut équiper une balance de ménage à cet effet en remplaçant un des plateaux (dans la balance Roberval) ou en posant sur le plateau de la balance romaine de ménage une corbeille suffisamment volumineuse. II suffit d’établir l’équilibre de la balance avant la pesée.

On trouve également la cuiller-balance et le pot verseur gradué.

Pèse-bébé.

Balance, automatique ou non, dont le plateau est formé par un panier d’osier, de métal ou de matière plastique.